dans le contexte des tensions confessionnelles agitant Genève dans le dernier quart du 19e siècle, les catholiques romains, privés de leurs églises, construisirent pour les remplacer ce qu’ils appelèrent des « chapelles de la persécution » (voir page de la paroisse catholique Notre Dame pour une explication détaillée de ces événements)


Voir le glossaire